Le raisin, petites grumes détox et monodiète

jus et soupes detox raisin 01 A

Sa culture est millénaire et ses grumes appréciées depuis la Grèce Antique : le raisin est le superfruit de l’automne. Drainant, nettoyant, énergisant, entre autre, il arrive à la rentrée et c’est tant mieux !

Blanc ou rouge, en grappe ou en jus, seul ou associé à d’autres fruits, les raisons de manger du raisin ne manquent pas. Outre le fait qu’il suffit de piocher quelques grumes, c’est surtout ses effets bénéfiques sur la santé qu’on recherche pour une détox en douceur, ou au contraire une monodiète comme pour faire un ‘reset’ de notre appareil digestif.

D’où vient le raisin? Quels sont ses bienfaits sur la santé ? Le raisin en cure détox. Le raisin en résumé.

la raisin, petites grumes détox et monodiète

Un fruit vraiment très ancien.

Quand on pense aux origines du raisin, on imagine plutôt les scènes de banquets de la Rome Antique. Mais ses plus anciennes traces remontent au paléolithique ancien. Ces vignes sauvages produisaient de petits grains noirs et amers, déjà consommés par les premiers hommes apparus sur terre. On conservera ce fruit en jarres de terre, et c’est plus tard, au néolithique, que le principe de la fermentation sera découvert (un peu par hasard). C’est la dernière période de la préhistoire, celle qui a vu l’émergence de la sédentarisation, l’élevage, l’agriculture… et la viticulture. Proche orient et Caucase sont les régions où les plus anciennes traces du raisin ont été trouvées.

C’est vers 600 avant J.-C. que le raisin entre dans la culture française en Gaule mais c’est dans la 2e moitié de la Renaissance que le raisin gagne ses lettres de noblesse, à la table du roi François 1er. Il en fait alors le ‘dessert du roi’ (16e siècle). C’est à partir de là que sa culture se développe, et au 20e siècle, la culture du raisin de table prend son plein essor.
Si le raisin est consommé depuis des millénaires c’est aussi pour ses propriétés nutritionnelles reconnues. On lui attribue même un rôle dans la victoire de Hannibal sur les Romains lors de son périple pour rejoindre et envahir l’Italie ! C’est dire !

Le raisin, superaliment de la rentrée, le meilleur de la saison !

Tout comme la myrtille en été, le raisin est une petite bombe de flavonoïdes (polyphénols, resvératrol).

Leurs effets sur l’organisme se situent au niveau de la santé de nos cellules : ces molécules sont connues pour leurs effets antioxydants sur nos cellules et donc une action protectrice globale sur tout l’organisme. Pour faire simple, les antioxydants luttent entre autre contre les radicaux libres, responsables du vieillissement des cellules et de leur altération (cancers, maladies cardio-vasculaires, maladies rhumatismales, etc.). Les polyphénols aident donc à limiter le stress oxydatif. C’est dans sa peau qu’on retrouve la plupart des polyphénols.

La proportion de vitamine C est plus importante dans le raisin noir (8.4 mg pour 100 g) que dans le raisin blanc (4 mg pour 100 g) par contre certains minéraux (calcium, magnésium, phosphore, potassium) sont un peu plus présents dans le blanc. Le raisin noir contient du betacarotène (28.5 ug/100 g) et le raisin blanc pas du tout. Le raisin est source de vitamine B9 (12 ug / 100 g pour le rouge et 15 ug pour le blanc).

Le raisin est aussi très apprécié des sportifs, c’est une réserve de sucre disponible instantanément. Pour l’exemple, Luca Papi, phénomène de l’utra-trail, mène des courses XXL de 450km avec les poches garnies… de grappes de raisin !
De même, la teneur en potassium du raisin contribue à améliorer la récupération après l’effort et restaurer l’équilibre acido-basique. Grâce à ses effets alcalinisant, le potassium agit sur les fameux acides lactiques, des déchets produits lors de l’effort musculaire.

Choisissez un raisin bio et lavez-le soigneusement afin d’éliminer tout résidu présent sur sa peau. On peut aussi le faire tremper 5 min avec une goutte de vinaigre ou un peu de bicarbonate.

Le raisin est un super-fruit en détox, on privilégie les variétés noires pour les anthocyanes.

En détox, pour profiter davantage de ses bienfaits, il faut se tourner vers les variétés de raisin noir. La couleur foncée vient de sa richesse en anthocyane, un pigment reconnu pour son activité antioxydante. Le raisin blanc quant à lui en est dépourvu.
Les effets du raisin se situent également au niveau des émonctoires, les organes aux fonctions d’élimination des déchets : le foie, les reins, les intestins, la peau, etc. Drainant et nettoyant, il stimule ces organes qui retrouvent une énergie et une efficacité nouvelle. En monodiète, il est souvent consommé en cure de 3 jours pour commencer (en préparant son organisme au préalable), et jusqu’à 3 semaines pour une remise à zéro de nos organes.

Pour une cure détox en douceur, on l’associe à la pomme, la poire ou la betterave, avec un filet de citron ou quelques gouttes d’hydrolat de lavande. Par exemple, dans Jus et Soupes Détox, l’ebook, la recette du jus betterave/raisin de Valérie Cupillard met le paquet sur les effets antioxydants en ajoutant du gingembre frais (reconnu pour les effets antioxydant et vertus anti-inflammatoires). Le gingembre apporte aussi une touche de pep’s et de fraîcheur en rééquilibrant la saveur sucrée du raisin. Cette recette fait partie du chapitre violet correspondant au 7e chakra, celui de la sagesse et de l’écoute intérieure.

Le raisin en détox avec un jus betterave raisin, une recette de l'ebook Jus et Soupes Détox de Valérie Cupillard.

Le raisin en résumé

  • très riche en flavonoïdes, c’est dans la peau qu’on trouve la plupart des polyphénols 
  • effets protecteurs sur l’ensemble de l’organisme
  • effets nettoyants sur les organes dits émonctoires
  • source de vitamine B9
  • idéal pour les en-cas des sportifs et le petit-déjeuner

Sources : “Le grand livre des aliments santé”, Patricia Dargis et Dr Lévy-Dutel, ed Eyrolles ; APRIFEL (Agence Pour la Recherche et l’Information en Fruits Et Légumes) ; Wikipedia.

Les conseils bien-être donnés dans cet article ne se substituent en aucun cas à l’avis d’un médecin ou d’un professionnel de santé.

Article proposé par : la rédaction